En cette période de confinement, le Fablab du Marault, à Magny-Cours, est fermé. Mais les membres nivernais de l’association N’Fab, qui gère ce laboratoire de fabrication, en lien avec le Conseil départemental, ne restent pas les bras croisés. Quentin Marquès, Baptiste Delphin, Gaëtan Crozes, David Plumel et Maxime Thoriel, tous bricoleurs dans l’âme, passionnés de robotique et d’électronique entre autres, fabriquent chez eux des visières de sécurité grâce à leurs imprimantes 3D. Une belle opération de solidarité pour lutter contre le Covid-19.

Tous les articles sur les actions solidaires dans la Nièvre

« Depuis la semaine dernière, nous n’arrêtons pas d’en fabriquer ! Nous offrons ces visières à toutes les personnes qui peuvent être exposées au virus : le personnel soignant, bien sûr, mais aussi les caissières, les pompiers… , aux urgences de cette ville et à l’hôpital de Nevers », a détaillé, mardi 31 mars, Quentin Marquès, membre de l’association N’Lab.

Nous offrons ces visières à toutes les personnes qui peuvent être exposées au virus : le personnel soignant, bien sûr, mais aussi les caissières, les pompiers…

Pour faire simple, ces visières sont une sorte de serre-tête en plastique sur lequel on fixe, avec des clips et élastiques, une feuille en plastique translucide de format A4 qui protège tout le visage.

Tous nos articles sur l’épidémie du coronavirus

Ces visières à moindre coût présentent plusieurs avantages. Elles peuvent être désinfectées à tout moment et peuvent être changées en quelques secondes. Elles ne font pas de buée comme des lunettes. Il convient tout de même de porter un masque de protection en dessous.

Nous attendons un retour de la part des professionnels de santé sur ces équipements qui me paraissent très intéressants.

Géraldine Phulpin

Source: Des visières de protection fabriquées au Fablab du Marault, à Magny-Cours – Nevers (58000)